logo Complexe funéraire Carl Savard
logo Complexe funéraire Carl Savard

Avis de décès

Mme Raymonde Simard Chabot

9 décembre 2020

Notre maman, madame Raymonde Simard, est décédée le 9 décembre 2020, à l’Hôpital de Chicoutimi, à l’âge de 94 ans.

Elle était l’épouse de feu M. Maurice Chabot et la fille de feu Mme Irène Raymond et de feu M. Lorenzo Simard.

Étant donné la situation actuelle, la cérémonie funéraire aura lieu dès que les circonstances le permettront. Les familles et les amis en seront informés.

La crémation de Mme Simard a eu lieu et cette disposition a été confiée au Complexe funéraire Carl Savard. Les cendres seront déposées dans le lot familial du cimetière Sainte-Anne de Chicoutimi.

Elle laisse dans le deuil ses enfants : Christine Chabot, Bruno (Anik Paquet), Dominique (George Bishop), Myriam (Normand Lauzon) et Lucie (Denis Brassard); ses 5 petits-enfants et ses deux arrière-petits-enfants : Alexandre Chabot-Leclerc (Anna Dabrowska) et Gaël (Andréa Tremblay-Legendre), Sophie Bishop (Ryan Hensel) et Sonia (Michael Meredith et leurs deux petits garçons, Liam et Bramwell), Thomas Brassard (Stéphanie Lepage) ainsi que son filleul Mario Élie.

Elle laisse aussi dans le deuil son frère René-Marc Simard et ses belles-sœurs : Paule-Andrée Savard, Fleur-Ange Gagné et Cécile Chabot (Houle).

L’ont précédée dans l’au-delà : sa sœur Madeleine Simard (Louis Lévesque); ses frères : Jules, Carol (Thérèse Lavoie), Guy (Laurence Fortin) et André (Diane Cantin); ses belles-sœurs et beaux-frères : Anna Chabot (Édouard Martineau), Alphonse, Émile, Germaine (Léo Élie), Jean (Jeanne Poisson), Irénée (Thérèse Ducharme), Sœur Marie, Sœur Hélène et Renaud Houle.

De nombreux neveux et nièces, filleuls et filleules ainsi que des amies et amis très chers vont déplorer également son départ, en particulier Thérèse, Rita, Rachel, Marianne et Louise.

Afin d’honorer sa mémoire, nous vous invitons à faire un don à un des deux organismes qu’elle chérissait et qui la rendait heureuse soit à l’Orchestre symphonique du Saguenay–Lac-Saint-Jean ( www.lorchestre.org)  ou à l’Ermitage Saint-Antoine (www.st-antoine.org)